Comment faire rire ? Pourquoi rit-on ? Comment rit-on ? En voilà des questions bien mystérieuses. Que diriez-vous d’assister à une masterclass pour avoir les réponses ?

C’est l’histoire d’un belge d’1m87 qui s’intéresse à une question très précise. Une question qui intrigue, qui interpelle puisque le public est là, dans la salle. Le sujet n’est rien d’autre que le rire. En disant ça, il fait remarquer une chose « le plus pertinent d’entre vous a remarqué qu’il n’y en pas ». A-t-on vraiment le choix de rire ? Mais pour y arriver, il faut comprendre quelques petites choses. D’ailleurs, ne sommes-nous pas venus assister à une masterclass sur le sujet ? Du moins, c’est une façon maligne d’introduire cet intrigant sujet.

Car pour faire rire un public, il faut déjà un public. Cela semble évident, mais certains petits rigolos arrivent à se faire rire tout seul. Ce n’est pas suffisant, à moins d’être plusieurs dans sa tête et encore. Par chance, Jos Houben est lui déjà face à un public, nous. Nous sommes bien confortablement installés à le regarder nous parler avec sérieux et avec un regard malicieux. Comment faire rire un auditoire hétéroclite et de tout âge ? « Qui êtes-vous ? » clame t’il. Surtout que ce celui-ci change à chaque représentation. Une chose qu’il faut toujours faire : le rassurer. Une fois qu’il se sent bien, il peut le faire rire de tout et de n’importe quoi. « Le spectacle peut commencer ».

A partir de ce moment, les rires ne vont pas cesser de se faire entendre. Qu’ils soient francs, clairs, massifs, timides, cruels, gras, cyniques, moqueurs ou méchants… tout est permis. Derrière le corps à la définition si simple, se cache des codes qui ne trompent pas sur notre comportement quand on a peur, quand est prétentieux, quand on a des complexes… « Le rire s’en fou de la dignité ».

Jos Houben joue avec aisance bien des situations ubuesques. Cette impression de simplicité dans la réalisation des mises en situation montre combien il maîtrise son corps de la tête au pied. Même ces mimiques sont d’une telle précision, qu’il pourrait être un excellent menteur. Son visage permet aussi ce panel d’émotions, qui n’est pas sans rappeler le talent de ces confrères belges, les Frères Taloche. L’humoriste nous sert avec passion une performance unique et singulière qui saura rester dans la mémoire. Il arrive avec une juste modestie à faire rire tout le monde du quotidien, de l’ordinaire sans jamais être blessant. De plus, il n’oublie même pas de se tourner en ridicule en faisant un magnifique mime du cheddar. Le clown et le mime qui vivent en lui s’exprime en toute liberté et folie douce. La magie opère et tout le monde s’émerveille entre sourire (sous-catégorie du rire) et un rire franc et sincère. « Quelle drôle de façon de gagner sa vie » annonce t’il simplement. En effet, on ne pourrait lui dire le contraire. Jos Houben déconstruit avec éloquence l’art du rire pour mieux nous faire apprécier les chutes et cela en toute dignité.

Comme il le dit si bien « Nous rions car nous sommes touchés ». Alors merci de nous toucher avec autant de brio, de délicatesse et d’humour.

Où voir le spectacle?
La Scala
13 boulevard de Strasbourg
75010 Paris

jusqu’au 22 février 2020

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *