Le temps d’une soirée, Olivier Laurent, en costume noir et chemise blanche, se pare de son plus bel atout. Avec élégance et talent, il redonne voix aux mots, aux gestes et à la poésie de Jacques Brel. Un moment d’émotion où la musique se rempli de nostalgie.

Qu’importe l’âge que l’on a, Jacques Brel évoque forcément quelque chose. Certains sont allés le découvrir sur scène, d’autres c’est la musique d’un moment partagé, ce sont des morceaux entendus dans des films… Les causes de la rencontre entre nous et la musique de Brel ne manquent pas. D’ailleurs, ce soir-là, des trentenaires côtoyaient les octogénaires. Olivier Laurent a fait de ne pas prendre uniquement les plus grands succès du chanteur. Il a voulu aidé de deux musiciens montré la variété et la richesse des textes de ce chanteur à part. Pour cela, il prend déjà possession d’un comportement. Il se voûte légèrement, tend les bras, ferme les yeux et il laisse sa voix s’envoler à travers la salle. En fermant les yeux, on pourrait presque croire qu’il est revenu.

Oliver Laurent interprète avec passion, respect et fougue les chansons de Jacques Brel, qu’il doit tant apprécié. Son côté belge y est peut-être pour quelque chose. Il nous montre même l’étendue de son talent de chanteur et d’imitateur. Il va chanter avec les voix de d’Yves Montant, Johnny Hallyday, Patrick Bruel, Pascal Obispo, Julien Clerc… C’est incroyable déjà de pouvoir changer aussi vite de voix mais aussi de le faire de façon aussi juste. L’artiste aurait plus de 150 voix en stock. Chose assez impressionnante. Mais son truc, ce n’est pas l’humour. Michaël Grégorio a de quoi se sentir rassuré. Lui, il aime la chanson. L’émotion qu’elle peut produire avec une bonne dose de nostalgie. Et il a bien raison, car il sait magnifiquement bien faire.

N’hésitez pas à découvrir Oliver Laurent qui arrive à nous faire voyager hors du temps grâce à son talent, son charisme et sa passion. Allez écouter Brel… tout simplement.

Tags:

14 Comments

        1. Le chanteur disait qu’il avait un peu de mal à se faire une place en belgique et que c’était un peu plus facile en France. Pourtant, son spectacle est principalement autour des chansons de Brel.

          1. Moi non plus, mais Arno est un chanteur flamand qui chante en français, tout comme Axelle Red, même si elle a moins d’accent que lui.

            Cocorico une fois de temps en temps ! 🙂

          2. je croyais qu’Axelle Red était canadienne.
            Il va falloir que j’aille plus souvent au centre Wallonie Bruxelles qui valorise la culture belge. 🙂

          3. Non, elle est flamande et elle avait dit qu’elle avait appris le français pour pouvoir regarder les films avec De Funès ! 😀

            Je ne suis pas toujours au courant de toutes nos richesses, mais je sais que lorsqu’on a distribué le climat, on devait être allé pisser ! 😆

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *