Quand par hasard un ancêtre découvre une île paradisiaque, pourquoi vouloir en partir des années plus tard? Peut-être que derrière un simple endroit se cache une véritable polémique écologique et sociale. Que diriez-vous de visiter Melone Blu?

Alors qu’il s’échouait en mer pour tester une de ces inventions, Felice Verduro, découvre une île. Personne ne l’avait trouvé avant lui. Il décide alors de s’approprier le site et le nomme : Melone Blu. Un choix qui n’est pas hasardeux car sur l’île pousse un fruit rare et exceptionnel : un melon bleu. D’ailleurs, grâce à son goût et son jus, il a pu rester en vie. Puis une génération après l’autre, l’espace change d’optique et devient une véritable usine. Le contexte est posé pour que Samuel Valensi, auteur et metteur en scène puisse y inscrire ses convictions. Cette pièce est engagée et se veut un conte écologique. Quand l’argent devient un moyen de destruction de la nature et favorise la précarisation sociale, ne faut-il pas certaines personnes pour tirer le signal d’alarme?

© Cie La Poursuite du Bleu.

A l’origine, tout se passait bien. D’ailleurs, on nous parle de tradition familiale, de partage, d’écoute. Puis le temps passe et une autre histoire s’écrit. Huit artistes sur scène jouent tous les personnages et jamais on ne se perd. Un petit changement de costume, de ton et l’illusion se fait. Pour que cela fonctionne, il faut des comédiens et comédiennes très talentueux et investis. Car lorsqu’on joue à flux tendu aucune erreur n’est permise. D’autant plus quand on fait des sauts temporels pour marquer chaque moment important dans la construction du récit du présent. Je ne peux qu’admirer et féliciter Brice Borg, Michel Derville, Paul-Eloi Forget, Emmanuel Lemire, Valérie Moinet, Alexandre Molitor, François-Xavier Phan et Maxime Vervonck. Ils mettent passion, fougue, espérance tout en exprimant leur personnalité. On ne peut faire jouer dans un tel spectacle et faire partie de la compagnie La Poursuite du Bleu sans avoir des idéaux.

© Cie La Poursuite du Bleu.

L’importance de l’écologie leur a permis d’être le coup de coeur 2019 de la fondation Nicolas Hulot pour la nature et l’homme. Leur engagement va encore plus loi car à chaque billet vendu, un arbre est planté en France en partenariat avec Reforest’action. Une partie des bénéfices de la vente des billets financera des formations à l’agro-écologie via un partenariat avec l’association Fermes d’Avenir. Les billets du spectacle pourront être utilisés pour bénéficier d’avantages et de réduction dans un réseau de partenaires franciliens revendeurs de produits locaux, biologiques et solidaires. Les tracts du spectacle sont fait avec du papier composé de graines. Il suffit de planter sa feuille de papier pour voir pousser des coquelicots. Et pour finir déjà cette liste longue, la scénographie et les costumes utilisés sur scène sont issus que des matériaux bio-sourcés, récupérés, recyclés. Ne croyez pas pour autant que les décors ne seront pas eux aussi bien pensés. Bien au contraire, car les palettes se meuvent avec intelligence tout comme les jeux d’ombres. Un petit changement suffit à nous faire voyager dans le temps et l’espace. Que d’ingéniosité et d’investissement.

© Cie La Poursuite du Bleu.

Ce spectacle n’est pas qu’un simple projet comme un autre. C’est un engagement global pensé de A à Z avec des gens qui pense que le monde peut devenir meilleur ensemble. Même si parfois, le côté très didactique peut être lourd surtout sur deux heures. Je n’ai pas décroché et je suis restée captive de l’histoire. Comment ne pas être admirative de cette énergie, de cette volonté à transmettre un message et vouloir avancer positivement? La création sonore de Léo Elso & Julien Lafosse contribue grandement à se laisser porter cette aventure. Elle nous berce comme elle nous secoue. Tout comme le travail précis de lumière de Ludovic Heime qui donne la délicatesse à l’atmosphère mise en place. Un très beau travail d’équipe qui ne peut laisser insensible. Les acclamations finales sont la preuve qu’ils ont été entendus et que leur message sera porté au delà des portes du théâtre.

Un spectacle engagé et enthousiaste qui éveillera les consciences. Le futur s’écrit maintenant.

Où voir le spectacle?
Théâtre 13-Seine
30, rue du Chevaleret
75013 Paris

Métro : Bibliothèque François-Mitterrand 

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *