Chacun cherche son chat. Du moins, ce n’est pas le cas d’Elisabeth Amato. Son compagnon a quatre pattes, Merlin, reste à ces côtés fidèlement lors des représentations magiques et n’hésite pas à se faire entendre. Et je ne doute pas qu’il sourit face à l’émerveillement que procure sa maîtresse. Vous en doutez?

Elisabeth Amato vient de faire son entrée en scène avec des talons hauts, une chevelure flamboyante, un trench noir et un regard pétillant de malice. Elle s’apprête à résoudre une enquête et les questions qui se posent à elle. Heureusement que c’est une passionnée de Sherlock Holmes et d’Agatha Christie. Avec simplicité et bonne humeur, les réponses vont doucement se dévoiler petit à petit. Tout est prétexte pour surprendre le spectateur. La magie opère très vite grâce à la dextérité et à la précision dans tous ces tours d’illusion. Pas besoin de filles dénudées, de chapeau ou de baguette. Pour l’aider, rien de tel que de charmants jeunes hommes du public et aucun n’ose refuser. Quand ils reviennent à leur place, ils sont totalement charmés. Tout comme l’ensemble des personnes présentes dans la salle. Cette grande dame de l’envoutement créée un moment unique qui provoque des étoiles dans les yeux. Après tout, elle nous le dit que nous sommes tous magiciens et que nous ressentons tous la féerie qui nous entoure.

Alors si vous souhaitez retrouver votre âme d’enfant, prenez un rendez-vous avec la grande enchanteresse Amato. Bien-être et moments de bonheur garantie.

Où voir ce spectacle?
Théâtre du Petit Montparnasse
31 rue de la Gaîté
75014 Paris 

Jusqu’au 5 mai   
Le samedi à 16h30
Le dimanche à 19h00
Le lundi à 20h30

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *