Ladies and Gentlemen, veuillez mettre vos plus belles robes et vos plus beaux costumes. Ce soir, vous allez à Broadway découvrir une comédie musicale. Pas besoin de prendre l’avion pour vous émerveiller. Direction le théâtre de Marigny où vous allez swinguer. Etes-vous prêt à passer une belle soirée?

Créée en 1950 à Broadway, il faut attendre 2019 pour que la comédie musicale « Guys and Dolls » fasse un arrêt à Paris avec une version de Stephen Mear. En trois ans, pas moins de 1 200 représentations ont été donnés aux Etats-Unis et récompensés par cinq Tony Awards (équivalent des Molière).  Tout juste, si nous connaissons son adaptation cinématographique « Blanches colombes et vilains messieurs » réalisée par Joseph Mankiewicz en 1955 avec Marlon Brando, Franck Sinatra, Jean Simmons et Vivian Blaine. Les deux histoires nous emmènent au coeur de New-York où l’on rencontre deux femmes espérant l’amour parfait avec des hommes droits. Mais leurs jules affectionnent les jeux de dés, les paris illégaux et l’alcool. Un trio gagnant pour aller directement en prison sans passer par la case départ. La police veille au grain en pleine période de prohibition et de dépression. Alors qui de l’amour et du jeu va finalement gagner?

© Julien Benhamou

Tout débute avec Nathan Detroit (Christopher Howell), patron de tripot qui désespère de trouver un endroit dans New-York pour organiser ses parties de dés clandestines. Il lance alors un défi à Sky Masterson (Matthew Goodgame), 1 000$ s’il arrive à séduire Sarah Brown (Clare Halse), la jeune et prude lieutenant de l’Armée du Salut et l’emmener à une soirée à la Havane. La persuader n’a pas été trop difficile d’autant plus qu’il lui a promis de lui ramener douze âmes égarées dans une de ces réunions. Mais une chose incroyable se produit : le coup de foudre. De même pour Nathan Detroit, fiancé depuis 14 ans avec Miss Adelaïde (Ria Jones), star du Hot Box. Il va falloir qu’il montre son véritable attachement et pour cela il ni a qu’une chose à faire.

© Julien Benhamou

L’imaginaire des années 30 est magnifiquement reconstitué avec le milieu des paris sportifs et des jeux d’argent. Les très élégants costumes conçus par Peter McKintosh nous plongent en plein dans cette époque et nous en mettent plein les yeux. Tout comme la mise en scène simple et très efficace. Les cadres lumineux a géométrie variable crées une ambiance dynamique et chaleureuse. Ils ne sont pas sans rappeler les néons de Broadway ou les miroirs lumineux des loges de théâtre. Pas besoin forcément d’avoir les moyens et l’espace du théâtre du Châtelet. Le résultat est à la hauteur de ce que l’on pourrait voir à Broadway ou Londres. Les tableaux se suivent avec toujours autant d’énergie, de fougue et de passion. Les 20 comédiens-danseurs-chanteurs nous guident avec des chorégraphies endiablées, rythmées et des chansons entrainantes.

© Julien Benhamou

N’hésitez pas à aller voir ce sublime spectacle qui va vous enchanter. Quand vous repartirez chez vous, vous risquez de chantonner. Un effet secondaire appréciable. Attention, vous allez risquer d’en redemander.

Où voir le spectacle?
Théâtre de Marigny
Carré Marigny
75008 Paris

jusqu’au 28 juillet 2019

Avec : Ria Jones, Clare Halse, Matthew Goodgame, Christopher Howell, Barry James, Rachel Izen, Joel Montague, Matthew Whennell-Clark, Jack North, Brendan Cull, Ross McLaren, Gavin Wilkinson, Ian Gareth Jones, Thomas-Lee Kidd, Jo Morris, Alexandra Waite-Roberts, Emily Goodenough, Delycia Belgrave, Bobbie Little, Joanna Goodwin, Robbie Mc Millan, Adam Denma, Louis Mackrodt

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *