Quand le langage du corps rencontre le langage des mains, cela donne naissance à Break & Sign. Les mouvements créent une nouvelle écriture. Un monde où les lexiques créatifs se mélangent pour engendrer une aventure visuelle et réflective.

Voilà déjà 4 ans que deux comédiennes en langue des signes, deux danseurs de hip hop et un créateur sonore se sont rencontrés au Liban. Une convergence artistique allait se mettre en place. Après s’être découvert les uns les autres, des fils conducteurs se tissent et le collectif Baj El Mar naît. Le musicien Pierre Luga a travaillé avec Delphine St-Raymond pour comprendre au mieux la perception des vibrations pour les personnes sourdes. Un travail très important pour le ressenti musical complet avec le corps. Une approche d’autant plus appréciable à l’IVT car les gradins pour le public sont adaptés pour amplifier certaines modulations. Le son nous traverse de part en part. Un régal sensoriel aussi appréciable par le corps que par les oreilles.

On se sent également porter par l’histoire racontée avec fougue par Delphine St-Raymond en langue des signes et avec Lucie Lataste en langue orale. Toutes deux s’emparent des signes qu’elles intègrent dans des danses. Leur gestuelles chorégraphiques sont en opposition avec ceux de Tito et Tellyron. Elles se déplacement avec légèreté et approximation contrairement aux danseurs de break plus précis et rigoureux dans leurs mouvements. Popping, breaking, waacking… le champ des possible dans le hip hop est infini. Ils se donnent à coeur joie de l’illustrer lors de la session d’improvisation sous une douche lumineuse. Cette danse de la colère se combine à des récits qui parle d’identité, de racine, de rencontres, d’injustice, le refus de la norme et d’espoir. De très jolie tableaux montre la fusion artiste comme celui où Delphine St-Raymond se positionne derrière le danseur Tito. Leurs bras se mélangent, ils se maintiennent, se soutiennent et une poésie pleine de douceur se dégage de ce moment. Est-ce que leurs mains racontent une histoire? Qu’importe la réponse, le moment est d’une grande beauté. Tout comme d’autres moments du spectacle qui nous font passer une soirée pleine de surprises.

Quand des artistes de différents horizons se rencontrent, ils innovent afin de proposer de nouvelles créations. Break & Sign est un exemple que l’imaginaire peut donner naissance à de très jolies choses dont il est serait dommage de passer à côté.

Où voir le spectacle?
Jusqu’au 31 mars 2019 à l’IVT

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *