5 artistes. 5 personnalités. 5 affinités. Ces talentueux fantaisistes proposent un voyage détonnant entre surprise et amusement. Que diriez-vous de les découvrir?

Raphaëlle Boitel est devenue une référence dans le monde du cirque contemporain. Avec le temps, elle se créée une identité hybride et atypique donnant un autre regard sur son art. Une volonté qui se ressent dans la mise en scène des « 5es Hurlants ». Son imaginaire montre l’influence dans l’onirisme et l’humour d’Annie Fratellini qui l’a repéré et de James Thierrée avec qui elle a travaillé pendant plus de 10 ans. Son expérience dans le cinéma se sent très fortement. Elle joue énormément avec la lumière, les spots mettant en avant les 5 artistes qu’elle a sélectionné. Le chiffre 5 est celui de l’harmonie dans le symbolisme. Juliette Salz, Salvo Cappello, Alejandro Escobedo, Loïc Leviel et Clara Henry partagent la passion du travail, l’investissement des agrès jusqu’à atteindre la perfection. Une volonté qui donne à chacun une grâce exceptionnelle permettant de s’illustrer avec folie, trouble et précision.

© Georges Ridel

Entre danse et cirque chacun montre son talent aussi bien en solo qu’avec les autres circassiens. La musique nous emporte dans ce fantasque voyage où aucune limite n’est prohibée. Sauter sur un fil mou ou bien tendu, lancer des objets, chuter dans la poudre blanche, courir avec des sangles aux poignets, de faire des tours dans un cerceau… sans oublier de jouer ensemble dans la bonne humeur. Même les deux techniciens font partis des tableaux en jouant avec les artistes, en bondissant, en souriant… Un parti pris étonnant et qui est très cohérent avec le reste du spectacle. Le public est emporté dans le tourbillon jusqu’à cette incroyable scène arachnéenne collective. Une femme s’envole dans les airs et chacun de ces déplacements dépend de tous les gens au sol. Une prouesse technique admirablement réalisée pour un effet saisissant. Une image forte du spectacle qui va rester très longtemps dans ma mémoire. Toutefois ce n’est pas cela qui va clôturer la fantaisie. Chaque artiste va prendre un costume traditionnel de cirque pour se réunir en cercle et pousser un cri. Une communion pour rendre hommage à l’histoire du cirque et de ceux qui écrivent son histoire avec audace.

© Georges Ridel

Un vent d’ingéniosité et de surprises souffle sur le 5es Hurlants. Un rendez-vous atypique avec la créativité que vous ne risquez pas d’oublier.

Où voir le spectacle?
Scala jusqu’au 20 juillet 2019

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *