40x60-WALTER-WEB

Après avoir emmené un ami voir Sébastien Castro, il fallait que je me rattrape avec un humoriste vraiment drôle qui ne demandait pas au public de l’applaudir. Alors direction le Grand Point Virgule pour aller voir un vrai grand Méchant : Walter.

Avant, l’humoriste était ingénieur commercial, mais c’était avant. Depuis, il a quitté son pays natal, la Belgique, pour s’installer en France et faire de l’humour noir. De la scène du petit Point Virgule il passe à celle du Grand Point Virgule à côté de Bérangère Krief ou de Vérino. En dehors du théâtre, on peut l’écouter soit à la radio soit à la télévision.

walter-belge-mechant_6az8h_2nyw83

Sur scène, il ne prend pas le spectateur en traitre. Il annonce tout de suite qu’il va dire des choses qui risquent de choquer certains. Ainsi les sujets comme l’homosexualité, le mariage, le mariage pour tous, le couple, les enfants, les religions, le sexe, l’alcool…. De toute façon, comme il le dit : Je fais ce que je veux!. Et tous le monde en prend pour son grade. «Je ne mets pas les homos et les Noirs dans le même panier, c’est plus facile d’annoncer à ses parents qu’on est noir!» ou «Je suis très tolérant en matière de religion, chacun donne le nom qu’il veut à son ami imaginaire.» Et puis au fur et à mesure, l’humour se fait plus incisif et le rire monte en puissance. Alors il rappelle aux hommes qu’après le mariage, les femmes ne font plus de félations. Pourquoi? Tout simplement, parce que les femmes veulent des enfants pour les manger.

Voilà, c’est dit maintenant on monte de niveau. Il présente ce fameux moment que son agent l’oblige à faire. Selon lui, les gens adorent les imitations, alors de façon désemparée il nous montre le nazi mancho, James Bond atteint du syndrome de Gilles de la Tourette, Superman qui dit non à la drogue ou le pédophile avare. Une telle absurdité me fait rire aux larmes même si ce n’est pas la première fois que je le vois. La suite se poursuit toujours dans plus d’éclats de rire que le public se libère de ces aprioris.

Impertinent et mordant, Walter sert un humour au vitriol qui ne peut laisser aucun spectateur indifférent. Il choque, il pousse dans les retranchements de chacun pour faire réfléchir ou rire ou les deux. Mais une certitude, on passe un bon moment de détente avec un bon travail des zygomatiques.

Les prix
2011 : Vainqueur du Festival international du rire de Rochefort.
2011 : Vainqueur du Festival de Rocquencourt.
2010 : Vainqueur du Festival national des humoristes de Tournon.

Lien vers le Grand Point Virgule
Lien vers le site officiel de Walter

 

 

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *