Francisco ne s’en cache pas : il est fou. Pour aller mieux, il commence sa thérapie avec nous, le public. Sans aucun détour, il nous avoue qu’il possède un code, non pas le Vinci Code, le Francisco Code. En toute confiance, il nous raconte son pouvoir. Il y a tout dedans: comment sauver le monde, comment voyager dans le temps…

Est-ce son côté fou, parano, schizo ou mytho qui nous parle le plus? Parce que nous sommes un peu tout cela, un peu seulement… A moins que cela soit son origine portugaise? Ces origines sont importantes pour lui et sa culture aussi, souvent dénigrée. Vous ne saviez pas que Victor Hugo était portugais? Edith Piaf non plus? Surprenant…

Le temps passe, et je ne l’ai pas vu s’enfuir à toute vitesse. Pas de répit pour le public et pas non plus pour Francisco qui enchaîne les sketchs avec naturel et folie douce dans un décor du plus simple appareil. Pas de tabou, ni sur les religions ni sur ces gentils hindous qui distribuent des fleurs dans les restaurants, sur le président et sa « dinde ». Tout y passe, on peut lorsqu’on est fou?? Peut-être…

Francisco E Cunha débute comme dessinateur et auteur/interprète. Puis il suit une formation de comédien au Cours Frédéric Jacquot et joue des classiques. En 2000, il écrit sa première pièce « La Posture de l’Arbre à Fruits », suivent « 1 chaiz entre 2 Q », « Britannicus à la tronçonneuse », « Kamikazes » et son premier seul en scène « Thérapie de groupe pour un seul homme ».

Un artiste à suivre donc…

Site de Francisco E Cunha: franciscoecunha.com
Site du Point Virgule: www.lepointvirgule.com
Page de l’artiste sur le site du Point Virgule: www.lepointvirgule.com/content/francisco-e-cunha

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *